Disque pour Tous au YBN

disques_pour_tousBonjour,

 

nous avons officialisé notre soutien pour Disque pour Tous, cette association achemine des disques et maillots collectés sur divers tournoi vers différents pays et notamment en Afrique.

 

Nous espérons que tous les joueurs participant au Yes But Nau puissent participer à sa manière au succès de ce partenariat.DPT-Dakar_noel_2008

L’idée derrière « Disques pour l’Afrique » est très simple : permettre à ceux qui jouent à l’Ultimate en Afrique de continuer à jouer.

La durée de vie d’un Frisbee en Afrique est beaucoup plus courte qu’en Europe car il est très rare de jouer sur de l’herbe. En général ça joue sur un mélange de sable et de gravillons, ou des dalles en béton.

Pour éviter que le jeu s’arrête pour cause de manque de disques, deux étapes suffisent :

1. Collecter des disques :
Nous avons tous chez nous, selon notre expérience, un petit tas de disques plus ou moins usés, qui nous sont plus ou moins cher, et qui souvent, au fond, amassent la poussière de nos chambres !

Vous vous demandez ce que vous allez en faire et vous sentez coupable en tournoi d’acheter un nouveau disque ? Ne culpabilisez plus ! Amenez les disques que vous n’utilisez plus à votre prochain tournoi, et laissez-les aux QG du tournoi, si le club qui organise est partenaire du projet. Pour le moment je n’ai posé la question qu’à un club et ils ont dit oui : Ah Ouh PUC.

Et bien sûr, si vous ou votre club est intéressé par l’aventure Disques pour l’Afrique, faites-moi signe !

2. Envoyer les disques en Afrique :
Poster les disques de façon sécurisée (DHL, UPS) afin d’être sur qu’ils arrivent coûte une fortune, à titre d’exemple, DHL m’avait fait un devis pour 20 disques vers la Centrafrique pour près de €150 !!! Une façon beaucoup moins chère et beaucoup plus humaine aussi de faire parvenir les disques à destination et de les faire amener par quelqu’un qui voyage là où il y a besoin d’eux.

Souvent dans tous ces pays il y a des gens qui travaillent pour des ONG, pour les Nations Unies ou la communauté européenne et qui font quelques allers-retours France/Afrique. On leur glisse 10 ou 20 disques dans leurs valises (ou celles de leur parents, amis) avant qu’ils ne décollent et le tour est joué ! Le personnel navigant d’Air France (ou autre compagnies) est aussi une bonne option. Il suffit de faire jouer ses contacts.

J’ai par exemple des amis qui travaillent à Bangui (Centrafrique) et qui feront le trajet Paris-Bangui après les fêtes, ce serait bien s’ils prenaient quelques disques avec eux. Si vous êtes donc sur Paris et avez des disques à donner, faites les parvenir au Ah Ouh PUC, de là, je me chargerai d’organiser le transport.

Merci d’avance.

Rodrigue Dufaur

Source: http://discforafrica.free.fr/spip.php?article1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *